CR de l'audioconférence avec le recteur de Créteil du 29 mai 2020

CR de l'audioconférence avec le recteur de Créteil du 29 mai 2020

Participants audioconférence :
Pour le rectorat :
Daniel Auverlot, Recteur académie de Créteil
Sylvie Thirard, Secrétaire générale
Isabelle Farina-Berlioz
Pour la Peep :
Myriam Menez (AD 94)
Sylvie Thenot (AD 77)
Autres représentants de parents :
FCPE 77, FCPE 93, FCPE 94, UNAAPE 77 et 94

Le recteur commence la séance en déplorant certains tweets de la FCPE qui remettent en question la
liberté d’expression dans les échanges.
L’épreuve orale de français du baccalauréat n’est pas maintenue. Les textes officiels sur la prise en
compte des notes pour l’obtention du DNB et du bac général sont sortis, ceux pour la voie
professionnelle sont en cours de finalisation. Les consignes ne sont pas si simples, le rectorat va
transformer le numéro vert sur la continuité pédagogique en numéro d’information sur la prise en
compte des notes pour l’examen (tél : 0800 08 12 21)
Concernant la réouverture des collèges et lycées, un 3ème scénario a finalement été retenu. Puisque nous sommes en zone orange, à partir du 2 juin, reprise totale des écoles, reprise partielle dans les collèges (6ème et 5ème) et dans les lycées (accueil individuel des élèves qui en ont le plus besoin). Dans les collèges et lycées, tous les masques ont été livrés. Ce sont des masques lavables pour les personnels et des masques jetables pour les 6ème/5ème ainsi que pour les élèves de voie pro. Le recteur souhaite que les élèves de lycée qui pourraient être concernés par l’oral du 2ème groupe d’épreuves soient reçus en très petits groupes. En voie pro, les terminales CAP et Bac pro devront être accueillis pour valider les certifications obligatoires, il est aussi prévu un accueil pour les élèves qui ont des difficultés avec Parcoursup. En voie professionnelle, accueil dans les ateliers dès que possible pour reprendre contact avec les gestes professionnels et en salle informatique pour les élèves des métiers du tertiaire.


Questions des représentants de parents :
Certaines mairies annoncent aux familles dont les enfants étaient accueillis jusque là sur 4 jours, qu’à
partir de la semaine prochaine, ils ne le seront plus que 2 jours, c’est difficilement gérable pour les
parents. Il faut absolument aborder la question avec le Dasen ; toutefois, si les écoles ne sont pas toutes ouvertes, ce n’est pas acceptable ; si c’est parce que les capacités d’accueil sont atteintes, il est
malheureusement normal qu’on soit obligé d’alterner les accueils mais il faut travailler en bonne
intelligence.
Nous rencontrons des collèges qui refusent de tenir les CHS, il y a de nouveau des problèmes avec les
conseils de classes. Dans certains lycées, il ne semble pas que le message de la bienveillance dans la prise en compte des notes ait été entendu : un poids important est porté sur les bacs blancs même quand les notes sont au désavantage des élèves.
Les parents s’interrogent sérieusement sur l’organisation de la rentrée et sur l’importance de la prévoir
en tenant compte de la possibilité de maintien du virus. La rentrée sera prévue en mode normal par
définition, la prévoir en mode dégradé, c’est prendre le risque d’avoir des difficultés pour repasser en

Que sont les 2S2C (Sport, Santé, Culture, Civisme) ? L’Education Nationale en finance le déploiement par les municipalités : ce sont des activités culturelles et sportives pour les élèves qui ne peuvent pas être accueillis en raison du dépassement des capacités d’accueil. Les parents demandent qu’il soit mis en place des rotations. Tous les élèves doivent avoir accès à l’école, ce dispositif doit intervenir en complément et non à la place de... Il faut se rapprocher de l’IEN de circonscription pour assurer le phasage. NB : villes ayant signé à ce jour un contrat pour des 2S2C : Vincennes et St Maurice
En tant que fédérations de parents, nous demandons à être immédiatement informées quand une école est fermée par l’ARS pour un cas de COVID, afin d’être un relais auprès des familles et apaiser les inquiétudes. Le recteur y est favorable et va voir comment faire pour que les fédérations de parents et l’Education Nationale (car ce n’est pas non plus le cas) soient informées.
Beaucoup de familles se voient refuser le retour à l’école dès la semaine prochaine. Le recteur souhaite qu’on lui remonte le détail des situations.
Est-ce que des collèges peuvent ouvrir tous les niveaux malgré les annonces du ministre ? : c’est possible si le protocole est parfaitement respecté. Peut-on envisager que des 4ème/3ème décrocheurs soient aussi accueillis ? C’est possible et cela a même été clairement demandé aux principaux de le prévoir.
Qu’en est-il de la fin des cours en distanciel ? Certains établissements annoncent la fin du distanciel au 12 juin. La fin des cours est le 4 juillet. Certains établissements annoncent des punitions en cas de non-respect des gestes barrières. Les équipes pédagogiques doivent être dans la bienveillance mais si l’élève récidive ou adopte une attitude provocante, il sera sanctionné parce qu’il peut mettre les autres en danger. Le plateforme TSA (TéléServices Affectation 3ème) dysfonctionne énormément, les parents sont excédés et très inquiets. Le rectorat en est informé et des actions correctives sont en cours.
Beaucoup d’écoles prétendent ne pas pouvoir accueillir plus d’enfants parce que les mairies refusent
d’ouvrir plus de salles de classes. Les mairies soutiennent de leur côté que c’est par manque
d’enseignants. Il devient urgent de faire le nécessaire pour que les enfants dont la famille le souhaite
puissent retrouver leur école. La Peep demande à disposer des chiffres des effectifs accueillis.
Certains collèges ne respectent pas l’organisation des 2 conseils de classe en 3ème et en ont fait un seul. De plus, certains ont annoncé aux élèves qu’ils avaient déjà le DNB alors que les textes réglementaires viennent seulement de paraître. Le recteur a pris note des collèges signalés.
Certains collèges refusent d’ouvrir avant le 8 juin. Le recteur a rappelé qu’il n’était pas question d’étendre la prérentrée jusqu’au 8 juin. Les collèges concernés doivent lui être signalés.
Des enseignants du primaire avancent que, parce qu’ils ont des enfants en 4ème/3ème ils ont besoin derester chez eux pour les garder. Les enseignants font partis des ayants droits, leurs enfants doivent être accueillis quel que soit leur niveau, c’est valable même en collège. Les cas vont être remontés au recteur.
Les parents souhaitent une reprise au moins une fois pour les 4ème/3ème et tous les élèves du lycée. C’est aussi le souhait du recteur et du ministre mais la décision n’est pas de leur ressort.
Dans le 77, certains collèges demandent que les familles fournissent les masques. Le recteur confirme que les collèges ont été livrés donc pas question que ce soit demandé aux familles. Idem pour une liste de fournitures pour la rentrée de septembre. Le recteur confirme qu’il n’en est pas non plus question. Il en profite pour annoncer avoir initié, pour le premier degré, une étude afin de fixer une somme maximum de fournitures à demander aux familles.

 

Prochaine réunion :
La prochaine réunion est normalement programmée jeudi 4 juin.

 


Myriam MENEZ