CR des audioconférences avec le recteur de Créteil des 12 et 19 mai avec le Conseil Départemental du 20 mai

CR des audioconférences avec le recteur de Créteil des 12 et 19 mai avec le Conseil Départemental du 20 mai

Echanges avec le recteur :
La semaine dernière était centrée sur la rentrée du premier degré. Il y a encore des réticences
politiques de la part de certains maires mais le recteur n’hésite à leur faire part de sa désapprobation
quant à leur positionnement; en effet, les enfants fragiles qui auront eu en septembre une rupture de
plus de 5 mois dans les apprentissages seront mis d'autant plus en difficulté ; la remise au travail va
être difficile et pour certains, cela va aussi se traduire par une régression. Lors de ses visites sur
site, le recteur a pu constater des expériences très intéressantes: par exemple, des enseignants qui
font cours à la fois en présentiel à la moitié de la classe et en visioconférence via le tableau interactif
à l’autre moitié.
Pour le second degré, étant en zone rouge pour le moment, il n’y a pas eu de réouverture des collèges. Au 2 juin, il y aura 2 situations possibles :
- 1er scénario, nous serons en zone verte : on ré-ouvre les collèges tous niveaux et lycées seconde et
terminale en priorité.
- 2ème scénario, nous serons toujours en zone rouge : on organisera un accueil des élèves de 6ème et de5ème
Réponse à la question sur l’ASSR2 non passée en 3ème: les élèves la passeront en seconde.
La semaine prochaine, les textes sur les modalités de prise en compte des notes du livret scolaire
devraient sortir. Nous pourrons alors aborder le détail de la mise en oeuvre et les éventuels
questionnements restants.
La FCPE et la PEEP ont clairement dénoncé le fait que les parents sont extrêmement sollicités par les
mairies et les écoles mais jamais associés à quoi que ce soit. La confiance ne s'impose pas, elle se
construit en associant les représentants de parents à la prise de décision, en travaillant dans la
transparence. Il n’y a pas assez de concertation et de consultation avec les parents. Si les parents
sont bien associés, alors tout se passe mieux. L’attitude des mairies, mais aussi des IEN, relève
parfois presque de la défiance.
Le recteur regrette que les mairies n’associent pas les parents et il ne partage pas cette façon de
procéder mais il n’est pas de son ressort d’obliger les maires à un travail collaboratif. Par ailleurs, il
est très inquiétant de voir que les familles les plus favorisées retrouvent le chemin de l’école alors que les familles les plus défavorisées n’osent pas remettre leurs enfants. C’est totalement anormal et
interroge réellement, notamment sur les messages que certains adressent aux familles.
Au collège, les masques destinés aux élèves et aux enseignants n’ont pas encore été livrés. Le recteur
explique que c’est l’Etat qui va les fournir, la priorité a été donnée aux établissements en zone verte.
Comme nous sommes en zone rouge, les masques seront livrés dès l’annonce de la reprise. Ils seront
déposés dans 4 établissements mutualiseurs où les autres établissements iront les récupérer
(principe du dernier kilomètre).
La PEEP 94 a dénoncé le fait que les conseils de classe, d’école, d’administration se tiennent en
journée. Les parents ont déjà des doubles journées entre le télétravail et la continuité pédagogique.
Le recteur va refaire un rappel aux chefs d’établissements, la présence des parents est indispensable
et doit être rendue possible.
Les parents s’inquiètent du devenir de la continuité pédagogique après les conseils de classe. Le
ministre l’a rappelé: dès la réouverture des établissements, les cours devront reprendre et les élèves
accueillis. Des consignes vont arriver de l’Inspection générale, qui donneront des directives pour
l’accompagnement. L'inconnu concerne les terminales qui ont déjà obtenu une réponse positive
Parcoursup et estimeront inutile de revenir en cours s’ils savent déjà qu’avec leurs notes de contrôle
continu, le bac leur est acquis. Il a été demandé à tous les professeurs principaux de commencer au
plus vite le suivi des élèves de terminale sur la procédure Parcoursup.
Les parents se plaignent du manque de cours en visioconférence et particulièrement en français en
première, le recteur veut les situations précises afin d’y remédier. Par ailleurs, suite aux remarques
faites par les représentants de parents la semaine dernière qui signalaient que certains enseignants
semblaient avoir décroché, il a été demandé aux IPR (Inspecteurs Pédagogiques Régionaux) de faire
un bilan et d’accompagner ces enseignants.
D’une manière générale, le recteur souhaite que chaque situation précise soit adressée au Dasen
concerné par l’AD et qu’il soit mis en copie du signalement (surtout ne pas lui adresser directement
les demandes ou signalements, car le recteur ne prend connaissance des messages que s’ils sont
issus d’adresses qui lui sont connues).

 


Echange avec le Conseil Départemental :
Y participaient la DSDEN, le Conseil Départemental, les Principaux référents de chaque district et les
représentants de parents. Un état des lieux est en cours, un agent du département se rend dans
chaque collège et fait le point des besoins matériels. Les dispositifs pour le marquage au sol sont mis
à disposition ainsi que les masques et autres dispositifs destinés aux agents du département. La
première dotation distribuée dans les collèges était prévue pour un effectif correspondant à la moitié
des agents normalement présents. Maintenant que la reprise des personnels a eu lieu, un complément
en fonction du nombre réel d’agents va être livré rapidement. La restauration sera assurée mais en
l’état actuel des choses, le Conseil Départemental souhaite la limiter à une restauration froide type panier repas, même pour les établissements qui cuisinent normalement sur place.

En raison de travaux très importants en cours ou très urgents, 4 collèges ne ré-ouvriront pas : Victor
Duruy (Fontenay), La Guinette(Villecresnes), Albert Cron (Le Kremlin Bicêtre) et Lurçat (Villejuif).
Les services de la DSDEN vont nous proposer rapidement des solutions pour permettre malgré tout
une rescolarisation d’une partie des élèves. A notre demande, le Conseil Départemental nous a fourni
le protocole sanitaire destiné au personnel du conseil départemental (en PJ).
Tenue des conseils d’administration des établissements du second degré en vue de la réouverture :
Afin de présenter le protocole spécifique de l’établissement à tous les membres de communauté
éducative, les EPLE doivent convoquer un CA. Lors de cette séance, sera présentée l’organisation
matérielle et pédagogique : nombre d’élèves par classe, horaires, organisation des circulations dans
l’établissement, de la restauration scolaire, des récréations, des emplois du temps.
Nos recommandations sont les suivantes : pas de changement de classe pour les élèves (c’est aux
enseignants de se déplacer),si les locaux le permettent, mise en place d'un sens de déplacement
unique dans les locaux (monter par un escalier, descendre par un autre ; utiliser une porte pour
entrer, l’autre pour sortir), possibilité de limiter les cours sur 2 jours, un jour sur deux mais en aucun
cas une semaine sur deux. La FAQ du ministère donne des indications sur l’organisation pédagogique,
prenez en connaissance avant et n’hésitez pas à la faire valoir
Si vous avez des doutes, émettez des réserves, contactez-nous et nous saisirons la DSDEN et le
rectorat si besoin.


Nos recommandations quel que soit le niveau scolaire que couvre votre APE :
Beaucoup d’informations et de réponses sont la FAQ du ministère, consultez la fréquemment, elle est
mise à jour très régulièrement (dernière MAJ : 14/05) :
https://www.education.gouv.fr/coronavirus-covid-19-informations-et-recommandations-pour-lesetablissements-scolaires-les-274253
La période est très dense et rendue encore plus complexe par les divers ponts et jours fériés, il reste
peu de jours avant la fin de l’année, les enfants ont besoin de retourner à l’école, de retrouver leurs
camarades et leurs enseignants, de récupérer leurs affaires personnelles lorsqu’elles sont restées à
l’école. Ils ont quitté leur établissement précipitamment. Pour certains, ce seront leurs derniers jours
dans cet établissement (passage en CP, en 6ème, en 2nde). Tous ceux qui le souhaitent doivent pouvoirretourner à l’Ecole, on doit le leur permettre. Ne pas y retourner doit être leur choix, pas le résultat d’un refus de certains adultes. Merci de nous remonter de toute urgence les problèmes rencontrés.
Notre prochaine audience avec le recteur est programmée pour le 29 mai, il est donc très important
de nous solliciter avant.


Myriam MENEZ